Cueco ou la nature des choses

du 17.05.08 au 19.10.08 / Passée
Château de La Roche-Guyon

Les hommes rouges, les herbes, les chiens, les pommes de terre, la peinture classique, le paysage la récurrence des thèmes est un des postulats de l’œuvre de Cueco. Elle révèle une double recherche : celle liée à l’interrogation constante que porte l’artiste – acteur de la figuration narrative – sur la signification et la fonction de l’image peinte et celle qui le conduit, dans sa pratique, à établir une distance critique face à l’image, mettant en évidence ses éléments constitutifs : composition, profondeur, figure, couleur, mouvement, motif. Cette double approche nourrit une œuvre multiple et foisonnante, pertinente et actuelle.

L’exposition proposée met en regard trois séries d’œuvres pour tenter de mieux faire comprendre le travail de Cueco, qui s’apparente dans sa méthode et sa pensée à ce qu’est la déconstruction en philosophie.

Les grandes peintures sur toile et les grands dessins sur papier reprenant les thèmes essentiels de l’œuvre : Paysages, Meutes, Pommes de terre, Vanités, Peinture de la peinture

Les petites peintures sur toile : paysages sur le motif, collections d’objets,   fragments d’œuvres

Les textes extraits des livres de Cueco sur cet exercice de déconstruction / construction, depuis Le Journal d’une pomme de terre de 1988-1991 au 120 Paysages que je ne peindrai jamais de 2005.

 

 

 

Renseignements pratiques

Ajouter un commentaire