Quoi peindre, donc ?

01.03.05

Quoi peindre ? Donc. Ne s'agirait-il pas simplement de glisser le point d'interrogation pour ré-ouvrir la question ainsi retournée contre elle-même, de le glisser derrière le donc, renversant ainsi à son tour la conclusion attendue en questionnement : donc ? La question déplacée du quoi au donc, annule toute réponse close et ouvre tous les possibles, énonçant autant de conclusions que de questions posées à la peinture dans la pratique même de celle-ci aujourd'hui , puisqu'il existerait encore des peintres !

Ce catalogue a été édité à l'occasion de l'exposition Quoi peindre, donc ? à l'Espace Ecureuil à Toulouse du 23 novembre 1999 au 29 janvier 2000

 

Textes : Evelyne Artaud

Conception graphique : Atelier Fabrizi

Editions : Cercle d'Art

Ajouter un commentaire